Syrie : coup dur pour les amis de François Hollande, révolution dans les « zones libérées »…

Blog d’Alain JULLES, 11 juillet 2013

Le mécontentement gronde, la foule scande le nom de Bachar al-Assad. Le peuple n’en veut pas, n’en a jamais voulu. Ils (les amis de François Hollande)le savent et sont de plus en plus inquiets. Comble du malheur, même l’homme seul qui tient l’information sur la Syrie relayée par la presse « mainstream » avoue. Rien ne va plus dans les « zones libérées » par le Front al-Nosra et autre ASL et/ou Al-Qaïda. Les manifestations se multiplient en faveur du lion de Damas.

Alors que la Syrie vit son troisième ramadan de guerre, il y a une nouvelle donne sur le terrain, avec notamment la défaite qui se précise pour les gangs armés, avec en toile de fond, une satisfaction accrue de l’Occident qui remercie en filigrane le président Bachar al-Assad, l’homme qui traque les terroristes et sauve en réalité la planète. Oui, contre cette vermine, contre ces renégats ; contre la clique pousse-au-crime, les tueurs patentés. La vermine wahabo-salafo-terroriste est dans une impasse, surtout à Homs en ce moment. La galère se précise de façon significative dans le zones du nord et du sud où, leur encrage était encore significatif, il y a quelques semaines.

En effet, dans les zones dites « libérées », entendez à forte concentration sunnite, les populations n’arrêtent pas de se soulever et de dire leur mécontentement. Malgré les exécutions sommaires, les intimidations, les viols, rien n’y fait, les populations n’ont plus peur de la mort. Elles veulent être libérées de ces renégats qui les tiennent sous le joug de leurs Kalachnikov, de leur gaz sarin et de leurs attentats contre eux. Les populations disent non à la charia parce que, ce n’est pas ça la Syrie, pays où l’œcuménisme n’a jamais été un vain mot.. Peut-être que Barack Obama et ses caniches auront la surprise de découvrir que, les sunnites syriens, aiment leur président.

Quand la plus grande ville de Syrie, c’est à dire Alep, se soulève dans les zones dirigées par les terroristes, il faut craindre le pire pour les protégés de l’Occident. Quoi de plus normal quand vous soumettez le peuple en pillant, violant et volant leurs biens tout en imposant la charia ? Les arrestations arbitraires se multilient. Personne ne les accueille en héros ou libérateurs. Rien. Parce que, ces gens ne savent que faire ça, au grand dam de leurs supporters qui ont de plus en plus de mal à les comprendre.

 Ce ramadan risque de leur être fatal, pour le bonheur des Syriens….

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s