UKRAINE COUP D’ETAT DANS LES REGIONS ET AGRESSIONS ANTISEMITES

Je ne sais si vous êtes au courant, et si vous en avez le moindre écho dans nos radios et télés, mais la lecture des journaux et sites ukrainiens et russes ce jeudi 24 m’apprend que :

       l’une après l’autre, des administrations régionales sont prises d’assaut et le « pouvoir populaire » installé par des radicaux. Dans plusieurs régions de l’Ouest, où l’extrême-droite domine déjà, mais aussi à Tcherkassy et ailleurs en Ukraine centrale. A part ça, il serait « excessif » de parler de « coup d’état » comme l’a fait le premier ministre Azarov à Davos

       plusieurs agressions ont eu lieu à Kiev contre des Juifs religieux. Des agences juives s’en inquiètent (pas les autres), mais des journaux ukrainiens confirment qu’un climat d’antisémitisme règne parmi les activistes venus de l’Ouest (de Galicie)… faut-il rappeler à ceux qui ignorent l’histoire que le parti « Svoboda » est l’héritier revendiqué des pogromistes de l’armée de Petlioura en 1918-20, de l’OUN et de ses armées et polizei au service des nazis ? Le leader n°3 des opposants et  chef de l’ex-parti national-social devenu « Svoboda », Oleg Tiagnibog s’est illustré par de nombreux propos antisémites. Mais qui le sait ? 

Le site des antifascistes de Kiev (gauche) qualifie de « pogrome » le Maïdan que d’autres milieux de gauche « célèbrent’ comme un grand moment de démocratie.

Mon étonnement grandit de jour en jour en constatant l’écart entre les « informations » délivrées (et dissimulées) dans nos médias et celles que je peux collecter dans les médias ukrainiens et russes. Etrange , non ?

Ukraine: un homme juif poignardé à Kiev

Attaqué par 3 assaillants, un homme juif a été poignardé vendredi devant une synagogue

Un homme juif a été poignardé à la jambe vendredi soir devant une synagogue de Kiev, dans une attaque antisémite présumée.

Dov Baar Glickman a été attaqué par trois assaillants, qui l’ont jeté à terre et poignardé à plusieurs reprises, rapporte le site israélien d’informations Ynet. M. Glickman a réussi à se glisser dans un bain rituel de la synagogue avant d’être transporté à l’hôpital. Son état était stable, a déclaré la radio israélienne.

Cette attaque est la 2e contre les Juifs à Kiev ces derniers jours. Un professeur d’hébreu a été agressé samedi dernier, quand 4 hommes lui ont tendu une embuscade. Le professeur israélien Hillel Wertheimer a été suivi jusqu’à son immeuble depuis la synagogue, selon Joseph Zissels, président de l’Association Vaad, qui représente la communauté juive.

Rabbi Pin’has Goldschmidt, président de la Conférence des rabbins européens, a déclaré que le gouvernement ukrainien tolérait les déclarations antisémites et laissait libre cours à l’attaque de Juifs. Il a appelé le gouvernement à protéger les Juifs ukrainiens.

Environ 67 000 Juifs vivent actuellement en Ukraine.

En octobre dernier, l’homme d’affaires juif Dmitry Flekman, 28 ans, a été torturé et battu par des policiers de la ville de Lviv en Ukraine occidentale parce qu’il était juif, selon JTA .

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s