CGT et mouvement BDS

Une réaction de Jean-Pierre PAGE, ancien responsable du département international de  la CGT et membre de la Commission exécutive Confédérale de la CGT suite à la rencontre entre la CGT et le CRIF.

Chers camarades,

J’apprend avec stupéfaction que la direction de la CGT a rencontré officiellement le CRIF. A ma connaissance cela doit être la première fois sauf si B. Thibault le faisait sans en informer syndicats CGT et militants! Evidemment tout est possible!

Le CRIF c’est la pointe avancée la plus réactionnaire du sionisme en France, un lobby qui du fait de son importance est  particulièrement sollicité et de façon condescendante par toute la classe politique française sans exception. Celle-ci considère le CRIF comme un passage obligé. Le CRIF est affilié à la très sionniste World Jewish Organisation et est lié à l’AIPAC aux Etats-Unis dont l’influence considérable sur la politique des Etats Unis a été souvent démontré, comme dans le livre remarquable de deux universitaires américains , juifs par ailleurs:John Mearsheimer et Stephen Walt dans « le lobby pro israélien et la politique étrangère américaine »! Le CRIF joue le même rôle que l’AIPAC même si ses moyens n’ont pas la même dimension. Le CRIF et la CGT soulignant leur identité est tout simplement consternant pour celle-ci, de surcroît au moment ou des militants de la CGT risquent d’être condamnés par la justice!
Cette réunion officielle de Le Paon avec le CRIF marque donc un tournant et une rupture . Par conséquent la manière dont la direction de la CGT se positionne négativement par rapport au  mouvement BDS est une nouvelle illustration et non pas un accident, c’est une orientation comme je vous l’avais souligné dans des courriers précédents. Une orientation jamais débattue au sein de la CGT. Le CRIF ce n’est pas la défense des intérêts de la communauté juive de France , c’est avant tout la défense du sionisme et d’Israël qui se déclare comme un état sioniste avec son racisme anti arabe, et son système d’apartheid vis à vis des Palestiniens. Un pays qui dans la plus totale impunité se refuse et cela contre la quasi totalité de l’opinion internationale de respecter et suivre à son égard les résolutions de l’ONU.

Cette rencontre est de mon point de vue très grave, elle est contraire aux orientations de toujours de la CGT et de son indépendance de jugement au plan international. Il faut le dire, il faut que les organisations et les militants de la CGT sachent et qu’entre le soutien aux actions BDS de militants de la CGT qui de plus font face à la répression ses dirigeants préfèrent choisir explicitement le soutien au CRIF qui dans ce cas particulier exige l’application de la circulaire Alliot-Marie! Pour le mouvement BDS persister dans un positionnement défensif et timoré vis à vis de la direction confédérale de la CGT et de son soutien au CRIF serait incompréhensible. Comme signataire de l’Appel du Mouvement BDS je souhaite que l’on tienne compte de cette opinion!

Bien fraternellement,
Jean-Pierre Page

 

 

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s