Ukraine : le quartette jouera-t-il à l’unisson avec le Maïdan ?

La Voix de la Russie, 16 avril 2014

La rencontre de Genève réunissant la Russie, les États-Unis, l’Union Européenne et l’Ukraine prévue pour le 17 avril reste à l’ordre du jour.

Le ministre russe des affaires étrangères de Russie Sergueï Lavrov a fait une déclaration dans ce sans mardi au Vietnam. Le secrétaire d’État américain John Kerry et le haut-commissaire de l’UE à la politique étrangère Catherine Ashton ont déjà confirmé leur participation aux négociations du « quartette » en vue du règlement de la crise ukrainienne. Kiev envoie à Genève son ministre des affaires étrangères par intérim Andreï Dechtchitsa.

Selon les déclarations des partenaires de la Russie au sein du quartette, ils préparent non pas la rencontre de Genève, mais un exercice étrange de nage asynchrone. Tout est prêt pour la rencontre, y compris l’ordre du jour concerté dans ses grands traits. Mais presque personne n’est certain qu’elle pourra apporter un allégement de la crise intérieure et contribuer à éviter la guerre civile en Ukraine. Les nationalistes de Kiev ont déclaré la guerre à l’ensemble du sud-est de l’Ukraine deux jours avant les négociations du quartette.

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué d’urgence les actions de Kiev dans la nuit au 16 avril avec le président des États-Unis Barack Obama, la chancelière allemande Angela Merkel et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon. Poutine a demandé à ses partenaires de faire pression sur les autorités de Kiev, qu’ils parrainent, pour qu’elles mettent un terme à la guerre contre leur propre peuple. Il les a exhortées à cesser de raconter des fables sur la prétendue participation de la Russie aux événements dans l’est et le sud de l’Ukraine.

La position de Moscou à la veille de la rencontre de Genève a été rendue publique par le ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov pendant ses visites en Chine et au Vietnam les 15-16 avril.

« On ne peut pas, d’une part, inviter au dialogue, et de l’autre – donner les ordres criminels sur l’utilisation de l’armée contre son propre peuple, en invitant par ailleurs l’ONU à participer à ces actions illégales. En général, cela ne rime à rien ! On invente des histoires pour justifier des projets agressifs, on évoque tous les péchés possibles et impossibles de la Fédération de Russie, qui aurait prétendument tout organisé. Je n’ai jamais entendu plus grande sottise ! »

Quant au gouvernement de Kiev nommé par le Maïdan, il fait tout pour saboter la rencontre avant même son ouverture. Par exemple, le représentant permanent de l’Ukraine au sein des organisations internationales à Genève Youri Klimenko, a déclaré le soir du 15 avril que Kiev n’avait pas l’intention d’examiner à la rencontre « les questions intérieures » ou « la fédéralisation » du pays. Il est prêt seulement aux discussions sur « la désescalade ».

A la veille de la rencontre, il s’avère que seul Moscou a une vision nette et un guide pratique précis du règlement de la crise : le désarmement des formations illégales, la réforme constitutionnelle, le référendum sur la structure étatique, la garantie des droits linguistiques de la population. Ni les États-Unis, ni l’UE, ni Kiev, surtout, n’ont de programme détaillé, sauf les exigences de « remise » complète de l’Ukraine entre les mains des éléments ultra-radicaux et aux néonazis ayant usurpé le pouvoir après le putsch. À Moscou, on espère pouvoir encore se mettre d’accord avec l’UE et les États-Unis à Genève. Au Kremlin, on comprend parfaitement qu’il est stupide de négocier avec la junte de Kiev entièrement contrôlée par l’Ouest. On verra si « le quartette » réussira à trouver un langage commun à Genève – ce qui dépend justement des États-Unis et de Bruxelles. T
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_04_16/Le-quartette-avec-le-Maidan-pourra-t-il-jouer-a-l-unisson-5286/

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s