Poutine: quelques conditions qui permettraient de stabiliser la crise en Ukraine

Sputnik, 9 février 2015

Le président russe a noté que la crise se poursuivrait jusqu’à ce que les Ukrainiens eux-mêmes trouvent un accord entre eux et tant qu’on ne mettrait pas un terme à la débauche de radicalisme et de nationalisme qui touche le pays.
Le président russe Vladimir Poutine a évoqué les conditions qui permettraient de normaliser la situation en Ukraine.

« La condition première pour stabiliser la situation est un cessez-le-feu immédiat, la cessation de l’opération dite antiterroriste mais de facto punitive dans le sud-est de l’Ukraine », a-t-il déclaré dans une interview écrite accordée au quotidien égyptien Al Ahram.

Selon Poutine, les tentatives de Kiev d’exercer une pression économique sur le Donbass compliquent la situation.

« C’est une voie sans issue susceptible de provoquer une grande catastrophe« , estime le président.

Poutine a noté que la crise se poursuivrait jusqu’à ce que les Ukrainiens eux-mêmes trouvent un accord entre eux et tant qu’on ne mettrait pas un terme à la débauche de radicalisme et de nationalisme qui touche le pays.La société doit s’unir autour des valeurs positives et des véritables intérêts de l’Ukraine, d’après lui.

« Pour cela, il faut que les autorités de Kiev entendent leur peuple. Qu’ils trouvent un terrain d’entente et s’accordent avec toutes les forces politiques et régions du pays », ajoute le président.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150209/1014480009.html#ixzz3RFcO38iT

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s