déclaration de la Convention Patriotique des Forces de Gauche à propos de la nomination de Lionnel ZINSOU

CONVENTION PATRIOTIQUE DES FORCES DE GAUCHE (CPFG)

PCB, CDP, PSD-Bélier, CSTB, FESYNTRA-Finances, UNSEB, UNAPEEB, ANADEC, ODHP, CCUMAB, CPCM, MFLPP

DECLARATION

A PROPOS DU DERNIER REMANIEMENT MINISTERIEL

Après avoir échoué à se donner une majorité à l’Assemblée Nationale et conquérir la présidence de son bureau à la suite des élections législatives d’avril 2015, Boni YAYI a fini par publier son nouveau gouvernement le 18 juin 2015. Composé de 28 ministres, ce nouveau gouvernement se distingue de tous les précédents par un certain nombre d’éléments. Si le nombre de dignitaires au sein de ce gouvernement dépasse toute mesure, (un premier ministre, un vice-premier ministre et trois ministres d’Etat), c’est surtout la nature du premier ministre en la personne de Mr Lionel ZINSOU qui fait la caractéristique de ce nouveau gouvernement et qui suscite de vives réactions dans les milieux populaires et patriotiques. Face à cette situation, la Convention Patriotique des Forces de Gauche publie la déclaration dont la teneur suit :

  1. Selon tous les témoignages, Mr Lionel ZINSOU est né en France, a vécu en France où il a exercé et où il exerce jusqu’à sa nomination. S’il est originaire du Bénin de par son père, il ne connaît pas, dans son intimité, le pays dont il vient de prendre la charge de la direction des plus importantes affaires. En tant que citoyen français, Mr Lionel ZINSOU a exercé dans les cabinets ministériels français, en l’occurrence dans le cabinet de l’ex-premier ministre Mr Laurent FABIUS dont il déclare « être la plume » c’est-à-dire celui qui rédige les discours et déclarations que lit Fabius. Ce dernier, actuel ministre des affaires étrangères et 3ème personnage du gouvernement français lui a adressé, dans un communiqué officiel « ses chaleureuses félicitations et souhaité plein succès dans l’accomplissement de cette mission au service de son pays. » Par ailleurs, Mr Lionel ZINSOU, membre du parti socialiste français et très proche de Hollande, dirigeait l’Association AfricaFrance1 dont le rôle est de renouveler la FrançAfrique dont l’image est par trop ternie auprès des peuples africains.

  1. Ce que perçoivent et dénoncent les masses populaires dans la nomination de Mr Lionel ZINSOU en tant que premier ministre au Bénin ne relève pas essentiellement « d’un certain racisme ». Un peuple digne a le droit d’exiger que ses plus hauts dirigeants ne soient pas de double nationalité afin de s’assurer de leur pleine loyauté à sa cause et de pouvoir exercer en retour sur eux sa pleine et unique souveraineté. Un peuple digne a le droit d’exiger que ses plus hauts dirigeants aient une connaissance vécue de ses mœurs et coutumes, de ses pulsations intimes aux fins d’une meilleure gouvernance. Enfin et surtout, un peuple digne a le droit d’exiger que ses plus hauts dirigeants ne soient pas des membres des cabinets étrangers. Mr Lionel ZINSOU ne connaît pas le Bénin, est membre de l’establishment gouvernemental français. Sa mission au Bénin, négociée avec le Président français et les autorités françaises relève plus d’un plan de la France pour le Bénin (contre le Bénin devrait-on dire)

  1. Ce plan est la suite de toute la politique passée et récente de l’impérialisme français au Bénin et en Afrique : la reconquête coloniale et la consolidation du pacte colonial. Au Bénin, le pouvoir de Boni YAYI a servi à cette mission. Le pays a été vendu aux grands groupes français. Le groupe Bolloré est le plus emblématique avec ses hold-up sur le port, les chemins de fer, sa domination sur l’information avec Canal+, ses ambitions sur l’énergie. Le groupe BOUYGUES est dans les coulisses pour la téléphonie mobile et les grands travaux. L’impérialisme français qui tient en tutelle toute l’économie avec le franc des Colonies Françaises d’Afrique (franc CFA) se bat contre vents et marées, multiplie les interventions armées, essaime ses bases militaires pour cette conquête. Mr Lionel ZINSOU qui se dit spécialiste de la monnaie est connu comme un ardent défenseur du maintien du franc CFA et sous la tutelle de l’impérialisme français et ce dans tous les débats publics. La nomination de Mr Lionel ZINSOU à un poste de premier plan au Bénin réalise une mission pour la consolidation de la présence française en Afrique et au Bénin. Il s’agit d’une mission de nature coloniale et les masses ont raison de dénoncer le nouveau Colonel DODDS.

  1. Les compétences avérées de Mr Lionel ZINSOU dans le domaine financier n’en font pas automatiquement un avantage pour le Bénin. Aujourd’hui, on peut même dire le contraire. Les plus grands groupes financiers, comme ceux dans lesquels Lionel ZINSOU est compétent, se sont montrés aujourd’hui les bourreaux des peuples, ceux qui font payer aux travailleurs et aux peuples le pillage des gouvernants, des grands et hauts bourgeois ; comme on l’a vu avec les ajustements structurels en Afrique, comme on le voit avec la Grèce, l’Espagne. Au Bénin, les collègues et homologues financiers de ZINSOU, les YAYI, KOUPAKI, de SOUZA, GBIAN, DOSSOU, tous du secteur financier qu’il assistait en tant que conseiller spécial de 2006 à 2011, ont plongé le pays dans le gouffre dans tous les domaines. La compétence des financiers au Bénin a conduit à la ruine du pays.

  1. Mr Lionel ZINSOU ne reconnait d’ailleurs pas la responsabilité de Boni YAYI et de ses équipes dans cette ruine. Pour lui, YAYI continue d’être un démocrate. Les scandales, c’est autre chose dit-il dans une interview au journal la Nouvelle Tribune en date du 22 juin 2015; et d’ailleurs, poursuit-il « Je ne pense pas quand on compare le Bénin à beaucoup d’autres pays que nous soyons un pays si mal gouverné que le pense une partie de l’opinion béninoise. Je les invite à regarder le monde entier ». Ainsi, notre nouveau premier ministre renvoie du revers de la main toute la critique de la mauvaise gouvernance de Boni YAYI au Bénin. Les scandales, la mauvaise gouvernance servent des intérêts précis de groupes et de gens qui en profitent. Lionel ZIINSOU en prend la défense.

  1. Enfin, on constate que pendant que les masses dénoncent les desseins de l’impérialisme français avec la nomination de Mr Lionel ZINSOU, les hauts bourgeois et leurs partis sont particulièrement muets. DJOGBENOU et Mme ZANOU, interrogés à propos du remaniement ne parlent que d’un « remaniement de gratitude » et considère la nomination de Mr Lionel ZINSOU comme d’une possibilité d’impliquer la diaspora. Il est clair que tous les hauts bourgeois, français par nationalité ou par intérêts, ne peuvent que se taire. Ensuite et le plus important, cette nomination est bien ressentie comme la sanction par le maître impérialiste français du discrédit de toute la haute bourgeoisie et de ses partis au Bénin dans sa pratique depuis 1990. Déjà ce discrédit avait été développé dans un article publié par le politologue BANEGAS et rediffusé par le journal la Nouvelle Tribune en septembre 2013. Toute la pratique de veulerie et de corruption aggravée de la haute bourgeoisie au pouvoir au Bénin depuis 1990 sont bien connues face à un peuple et une jeunesse qui n’ont de cesse de lutter pour leurs aspirations. Les dernières élections ont étalé à la face du monde la corruption et la veulerie de cette haute bourgeoisie avec la fraude généralisée, l’achat massif des électeurs et les tripatouillages, le spectacle public d’achat et de vente des députés qui ne dédaignent de donner des procurations de vote contre espèces sonnantes et trébuchantes provenant de « télécommandes » et ce, quel que soit le camp. Or les télécommandes elles-mêmes dépendent d’un chef, d’un maître, l’impérialisme français qui a besoin d’homme plus sûr, plus fidèle pour ses intérêts tel un Lionel ZINSOU. Le maître l’a promu, les agents ici se taisent, laissant encore une fois le peuple mener le combat.

  1. Mais les patriotes ne peuvent se taire devant ce qui constitue une atteinte à la dignité de notre peuple. Déjà, devant la faillite des partis de la haute bourgeoisie dans les années 60, l’impérialisme français avait tenté d’imposer Maître BOISSIER-PALUN comme président. La levée des démocrates et patriotes a déjoué le complot. Aujourd’hui, on se retrouve devant le même complot où devant la faillite des partis hauts bourgeois et l’exigence de partout d’une nouvelle gouvernance, l’impérialisme français débarque un de ses pions aux commandes de notre pays. Cette nomination met en relief les défis à relever par le peuple : la nécessité du renforcement de la lutte patriotique, la nécessité du renversement de la haute bourgeoisie pourrie et corrompue dans une révolution pour une nouvelle gouvernance.

  1. La Convention Patriotique des Force de gauche, dénonce par conséquent la nomination de Mr Lionel ZINSOU comme un nouveau DODDS2 pour parachever la vente totale du Bénin à l’impérialisme français et à ses groupes, Bolloré et consorts. Elle soutient les protestations populaires contre cette nomination infamante pour notre peuple. Elle exige la démission de Mr Lionel ZINSOU. Elle appelle tous les démocrates, tous les patriotes, les travailleurs, la jeunesse à poursuivre leurs protestations et leurs luttes pour l’émancipation et la souveraineté de notre pays.

Cotonou, le 23 juin 2015.

Pour la CPFG

Philippe NOUDJENOUME

Président de la Convention Patriotique des Forces de Gauche et de l’Alliance pour une Nouvelle Gouvernance.

1 Proposée par un groupe de travail réunissant Hubert Védrine, Lionel Zinsou, Tidjane Thiam, Jean-Michel Severino et Hakim El Karoui, l’association AfricaFrance a été entérinée lors du Sommet Paix et Sécurité de l’Elysée en décembre 2013 puis officiellement lancée en février 2015 lors du Forum franco-africain pour une croissance partagée, par les chefs d’Etats africains et français. 

2 Dodds, c’est ce Colonel métis franco-saint-louisien (du Sénégal) débarqué à la tête des troupes françaises pour vaincre Béhanzin en 1894.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s