Ape, franc CFA, ingérences au Gabon

APE, Franc CFA, ingérences au Gabon : Nous déclarons Manuel Valls indésirable au Sénégal Marche de protestation le 22 septembre 2016

 

APE, Franc CFA, ingérences au Gabon : Nous déclarons Manuel Valls indésirable au Sénégal Marche de protestation le 22 septembre 2016

 

 

Le premier ministre français Manuel Valls sera en visite officielle au Sénégal le 22 septembre 2016. Cette visite fait suite à celle de Sapin et de Le Foll ministres français. Elle s’effectue dans un contexte de crise économique en France et dans les autres pays de l’UE, et de crise électorale au Gabon.

Cette crise économique des pays de l’UE est illustrée par la crise du lait en France dont la solution réside dans l’application forcée de l’APE aux peuples africains déjà exsangues.

Cette crise électorale au Gabon se déroule dans un contexte notamment marquée par le fait que le Cameroun est le seul pays de l’Afrique centrale à avoir signé et ratifié l’APE. Ce dernier a d’ailleurs déjà perdu plus de 50 millions de franc CFA en un mois d’application de l’APE.

La Coalition Nationale NON aux APE déclare le premier ministre de France Manuel Valls indésirable au Sénégal.

Ce Manuel Valls premier ministre d’une France qui dans le cadre de l’Union Européenne veut imposer aux ACP les APE qui sont pires que TAFTA, révélant ainsi toute sa duplicité est indésirable au Sénégal. Rappelons que Manuel Valls a dit le 26 juin dernier, parlant du TAFTA, « dorénavant, aucun accord de libre-échange ne doit être conclu s’il ne respecte pas les intérêts de l’Union. L’Europe doit être ferme. La France y veillera. Et moi je vous le dis franchement, il ne peut pas y avoir d’accord de traité transatlantique. Cet accord ne va pas dans le bon sens ».

Ce Manuel Valls, premier ministre d’une France qui opprime nos peuples à travers le lien de sujétion qu’est le Franc CFA est indésirable au Sénégal.

Ce Manuel Valls, membre d’un parti, le parti socialiste (PS) du président Hollande, qui poursuit la politique d’annexion et d’ingérence impérialistes dans les affaires intérieures des pays africains connue sous la tristement célèbre dénomination de Françafrique est indésirable au Sénégal. Le PS français s’est fendu d’un communiqué, avant la proclamation des résultats, disant : « voilà plus d’un demi-siècle que la famille Bongo gouverne le Gabon. Une alternance serait signe de bonne santé démocratique et un exemple ».

C’est pourquoi, la Coalition Nationale NON AUX APE va organiser, avec d’autres organisations opposées au franc Cfa, et pour un panafricanisme des peuples, une marche pacifique de protestation contre :

– les Accord de Partenariat Economique Union européenne-ACP

– le Franc CFA

– les ingérences inacceptables de pays comme la France dans les affaires africaines et en solidarité au peuple frère du Gabon

La marche aura lieu le jeudi 22 septembre 2016, le jour où Valls doit arriver à Dakar, à partir de 17 heures de la place de l’obélisque au rond point de la RTS pour protester contre les politiques que symbolise Manuel Valls.

 

Dakar, le 19 septembre 2016

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s